l'institut jaques-dalcroze

L’ijd propose aux enfants, adolescents, adultes amateurs, seniors et étudiants des classes professionnelles, une formation musicale à travers la rythmique. Son but est aussi bien de former des amateurs de qualité que de futurs enseignants, musiciens et artistes polyvalents. L’improvisation, en particulier, fait partie intégrante de son enseignement à tous les niveaux.

mission

Ancrée dans la culture locale, notamment grâce aux projets réalisés en collaboration avec l’école publique (où elle figure au programme), la rythmique Jaques-Dalcroze fait partie de l’histoire genevoise et suisse.

Les cours et les manifestations (auditions,spectacles) ont lieu au siège de l’ijd (Terrassière) et dans la dizaine de centres répartis sur le canton.

méthode

L’élève est amené à comprendre et maîtriser ce qu’il entend, grâce à l’interprétation corporelle des sons et des rythmes joués par l’enseignant. La stimulation de sa motricité globale, lui permet de vivre son corps comme premier instrument, celui par lequel la musicalité est ressentie et transmise.

bénéfices

  • Musicalité, sens du rythme et du mouvement
  • Imagination et créativité
  • Concentration
  • Aisance en public
  • Affirmation de soi
  • Equilibre, détente, relaxation
  • Agilité intellectuelle et physique

manifestations publiques

Durant l’année scolaire, l’école organise des productions artistiques en parallèle ou en relation directe avec les cours. Auditions, spectacles, concerts, performances diverses enrichissent la vie musicale et culturelle genevoise.

L'IJD en quelques chiffres

  • plus de 2'904:
    - secteur rythmique-solfège: 2016 élèves
    - secteur instrumental: 428 élèves
    - secteur seniors: 460 élèves
  • 70 enseignants
  • HEM, filière musique-mouvement J.-D.: 69 étudiants
  • Plus de 300’000 jeunes y ont été initiés à la musique à ce jour
  • 13 centres d’enseignement répartis sur l’ensemble du canton


l'institut jaques-dalcroze

L’ijd propose aux enfants, adolescents, adultes amateurs, seniors et étudiants des classes professionnelles, une formation musicale à travers la rythmique. Son but est aussi bien de former des amateurs de qualité que de futurs enseignants, musiciens et artistes polyvalents. L’improvisation, en particulier, fait partie intégrante de son enseignement à tous les niveaux.

mission

Ancrée dans la culture locale, notamment grâce aux projets réalisés en collaboration avec l’école publique (où elle figure au programme), la rythmique Jaques-Dalcroze fait partie de l’histoire genevoise et suisse.

Les cours et les manifestations (auditions,spectacles) ont lieu au siège de l’ijd (Terrassière) et dans la dizaine de centres répartis sur le canton.

méthode

L’élève est amené à comprendre et maîtriser ce qu’il entend, grâce à l’interprétation corporelle des sons et des rythmes joués par l’enseignant. La stimulation de sa motricité globale, lui permet de vivre son corps comme premier instrument, celui par lequel la musicalité est ressentie et transmise.

bénéfices

  • Musicalité, sens du rythme et du mouvement
  • Imagination et créativité
  • Concentration
  • Aisance en public
  • Affirmation de soi
  • Equilibre, détente, relaxation
  • Agilité intellectuelle et physique

manifestations publiques

Durant l’année scolaire, l’école organise des productions artistiques en parallèle ou en relation directe avec les cours. Auditions, spectacles, concerts, performances diverses enrichissent la vie musicale et culturelle genevoise.

L'IJD en quelques chiffres

  • plus de 2'904:
    - secteur rythmique-solfège: 2016 élèves
    - secteur instrumental: 428 élèves
    - secteur seniors: 460 élèves
  • 70 enseignants
  • HEM, filière musique-mouvement J.-D.: 69 étudiants
  • Plus de 300’000 jeunes y ont été initiés à la musique à ce jour
  • 13 centres d’enseignement répartis sur l’ensemble du canton