la rythmique à l'école publique

"A l'école publique, la rythmique occupe une place de choix dans le cursus de l'élève. Dispensée au cycle élémentaire pour les degrés 1P à 4P, elle accompagne les apprentissages des domaines Arts Musique et Corps et Mouvement du Plan d'Etudes Romand (PER) et répond de façon appropriée aux besoins ludiques et corporels des élèves de cette catégorie d'âge.

A la croisée de deux domaines (Arts et Corps & Mouvement), la rythmique participe non seulement au développement musical attendu, mais aussi au développement des capacités motrices et corporelles. Par cet enseignement, les apprentissages des élèves s'effectuent de concert permettant à ceux-ci de vivre la musique par leur corps et pour le corps. L'enseignement de la rythmique sur le plan corporel est poursuivi au cycle moyen, degrés 5P à 8P, par un enseignement de l'expression corporelle (danse) dispensé par les professeurs de gymnastique et/ou les titulaires de classe en réponse aux objectifs d'apprentissage contenus dans le domaine Corps et Mouvement.

La rythmique contribue à la construction de capacités transversales : collaboration – communication – stratégies d'apprentissage – pensée créatrice – démarche réflexive. Elle participe également à la formation générale de chaque élève dans le développement de la connaissance de soi sur les plans physique, intellectuel, affectif et social notamment.

L'enseignement de la rythmique Jaques-Dalcroze est dispensé par des enseignants formés, titulaires d'un bachelor musique et mouvement de la Haute Ecole de Musique (HEM) à Genève."
 

Maximilien Ferrillo
Responsable Education Musicale et Rythmique
Département de l’instruction publique, de la culture et du sport
Etat de Genève
 

Informations

La thèse de la rythmicienne Mary Brice, intitulée "La rythmique Jaques-Dalcroze dans les écoles primaires genevoises : une approche didactique" est désormais disponible en ligne et consultable par tous.



la rythmique à l'école publique

"A l'école publique, la rythmique occupe une place de choix dans le cursus de l'élève. Dispensée au cycle élémentaire pour les degrés 1P à 4P, elle accompagne les apprentissages des domaines Arts Musique et Corps et Mouvement du Plan d'Etudes Romand (PER) et répond de façon appropriée aux besoins ludiques et corporels des élèves de cette catégorie d'âge.

A la croisée de deux domaines (Arts et Corps & Mouvement), la rythmique participe non seulement au développement musical attendu, mais aussi au développement des capacités motrices et corporelles. Par cet enseignement, les apprentissages des élèves s'effectuent de concert permettant à ceux-ci de vivre la musique par leur corps et pour le corps. L'enseignement de la rythmique sur le plan corporel est poursuivi au cycle moyen, degrés 5P à 8P, par un enseignement de l'expression corporelle (danse) dispensé par les professeurs de gymnastique et/ou les titulaires de classe en réponse aux objectifs d'apprentissage contenus dans le domaine Corps et Mouvement.

La rythmique contribue à la construction de capacités transversales : collaboration – communication – stratégies d'apprentissage – pensée créatrice – démarche réflexive. Elle participe également à la formation générale de chaque élève dans le développement de la connaissance de soi sur les plans physique, intellectuel, affectif et social notamment.

L'enseignement de la rythmique Jaques-Dalcroze est dispensé par des enseignants formés, titulaires d'un bachelor musique et mouvement de la Haute Ecole de Musique (HEM) à Genève."
 

Maximilien Ferrillo
Responsable Education Musicale et Rythmique
Département de l’instruction publique, de la culture et du sport
Etat de Genève
 

Informations

La thèse de la rythmicienne Mary Brice, intitulée "La rythmique Jaques-Dalcroze dans les écoles primaires genevoises : une approche didactique" est désormais disponible en ligne et consultable par tous.