réglement2018-03-23T13:38:52+00:00

règlement

Règlement des études et des examens de l’Institut Jaques-Dalcroze (ijd)

Le Conseil de Fondation de l’ijd, sur proposition de la direction arrête :

Structure, article 1

L’école de musique (EM) de l’institut Jaques-Dalcroze est ouverte aux amateurs de 4 à 25 ans.  L’EM est subventionnée par la République et Canton de Genève.

Matières enseignées, article 2

L’école de musique propose des cours de Rythmique-Solfège, de piano, de percussions, de chant, d’impro au piano, de musiques actuelles, d’expression danse et des ateliers créativité musique-mouvement.

L’IJD propose également des cours de rythmique parent-enfant et des cours pour les seniors. Pour une liste exhaustive et le détail des cours, se référer à la brochure annuelle.

Année scolaire, article 3

Les cours commencent une semaine après la rentrée scolaire et se termine à la fin de l’année scolaire.  Les vacances et les jours fériés correspondent en principe à ceux de l’école publique genevoise.

Inscription, délai, article 4

Le formulaire d’inscription est disponible en tout temps sur www.dalcroze.ch/inscription.    Toute nouvelle inscription doit se faire par écrit, sur le site ou à la réception (et non directement auprès du professeur).  Les inscriptions sont prises en considération dans l’ordre de leur dépôt et en fonction des places disponibles.

Secteur piano : une procédure dans l’attribution des places permet de prioriser les demandes.

Pour les inscriptions en attente, un courrier est adressé dans le courant du mois de mars aux parents des élèves concernés, afin de leur permettre de renouveler leur demande d’inscription pour l’année scolaire à venir.  Les demandes d’inscription renouvelées deviennent prioritaires.

Choix du lieu et du professeur, article 5  

Il est tenu compte dans la mesure du possible, des souhaits exprimés quant au lieu d’enseignement et/ou au professeur.

Un changement de professeur n’est possible qu’avec l’accord du doyen et du professeur concerné.

Secteur piano : Le changement de professeur ne peut se faire qu’en début d’année scolaire et pour autant qu’une place se libère.

Obligations de l’élève (assiduité, absence, comportement), article 6

Les élèves sont tenus de suivre régulièrement les cours et de participer aux manifestations faisant partie du programme d’études pour lesquels ils sont inscrits et de se présenter aux examens aux dates fixées.

Tout empêchement de l’élève ou du professeur doit être annoncé à l’autre partie dans les plus brefs délais.
Les cours manqués par l’élève ne sont ni remplacés, ni remboursés.
Toute absence doit être excusée auprès du professeur.

Après trois absences consécutives non-excusées, un avertissement écrit sera adressé au répondant.

L’élève est tenu :

  • d’avoir une attitude respectueuse vis-à-vis de ses professeurs ainsi que de tout membre de l’institution (personnel administratif, réceptionniste, etc)
  • de fournir le travail personnel demandé.

En cas de manquement, un avertissement sera adressé au répondant.
Les absences répétées ou les comportements inadéquats pourront amener l’école à prononcer l’exclusion de l’élève, sans remboursement des écolages.

Obligation de l’établissement, article 7

L’Institut est garant de l’enseignement pour lequel l’élève s’est inscrit. A défaut, le cours est annulé.

En cas d’empêchement du professeur de donner ses cours, un remplaçant est recherché dans la mesure du possible

Secteur piano : le remplacement d’un professeur de piano n’est assuré qu’à partir de la deuxième semaine d’absence.

Le professeur proposera à l’élève de remplacer les leçons manquées, dans la mesure du possible.  A défaut, l’école peut désigner un remplaçant que l’élève est tenu d’accepter.

Cours d’essai, article 8

Il est possible de faire un cours d’essai dans les cours collectifs qui ne sont pas complets jusqu’aux vacances d’octobre.

Des portes ouvertes sont également organisées chaque année, permettant de tester la diversité des cours que l’institut propose.

Tarif, article 9

Les frais d’inscription, d’écolage des cours et d’examens font l’objet d’un règlement séparé : www.dalcroze.ch/frais-écolage-dalcroze

Paiement des écolages, article 10

Les écolages sont dus pour l’année scolaire entière. Les factures sont délivrées durant le 1er trimestre de l’année scolaire et comprennent l’écolage et les taxes éventuelles de non-contribuable.
Les demandes d’échelonnement du paiement des écolages sont transmises au moment de l’inscription ou de la réinscription (possibilités de paiement en 1 fois, 3 fois ou 6 fois).  Les échéances doivent être respectées, à défaut l’enseignement pourrait être interrompu.
Les frais d’achat de matériel (manuel, cahiers, partitions, métallophone), les photocopies (à usage personnel et privé uniquement) ainsi que tout autre support d’enseignement, sont à la charge de l’élève.

Engagement, annulation, article 11 

Le renouvellement de l’inscription pour l’année suivante est, en principe, automatique.
L’annulation est possible jusqu’au 30 juin sans frais.  Les annulations doivent être signifiées par écrit (courrier ou mail) au secrétariat exclusivement et non auprès des professeurs.

En cas de silence du répondant, l’Institut pourra annuler la réinscription.

Toute annulation intervenant entre le 1er juillet et le 30 septembre inclus entraîne la facturation d’un dédit :

  • Pour les cours collectifs : CHF 100.-
  • Pour un forfait ou un cours individuel : CHF 250.-

Toute annulation intervenant au-delà du 30 septembre entraîne la facturation des écolages dans leur totalité, à l’exception des cas de force majeure examinés par la Direction et sur présentation d’un certificat médical.

Congé, article 12

Un congé d’une année non renouvelable peut être accordé à l’élève en cas de force majeur ou à titre exceptionnel.  La demande doit être adressée par écrit au doyen avant le 31 mai de l’année.   A l’issue du congé, l’élève souhaitant réintégrer l’Institut en fera la demande par écrit à la Direction au plus tard le 31 mars précédant la rentrée.

Examens, article 13

Les sessions d’examen ont lieu selon un calendrier établi par l’école.

L’élève s’engage à se présenter aux examens aux dates fixées par l’école et dûment affichées.

Les professeurs sont tenus d’informer des conséquences d’une non-présentation à un examen.

Une absence aux examens ne sera excusée qu’en cas de force majeure et devra être argumentée par écrit auprès de la doyenne.  L’absence non excusée à un examen entraînera l’échec de celui-ci.

L’élève qui a échoué à un examen doit se représenter l’année suivante. Une session de rattrapage est prévue à l’automne. *
Un second échec est toujours définitif.

Les examens ne sont pas publics *.  Aucun enregistrement vidéo ou audio n’est autorisé.
L’examen remplace l’heure de cours.

*Pour le piano, se référer au règlement secteur piano-contrôles.

Notation et organisation des examens, article 14

Les examens sont réussis ou non réussis. Ils peuvent être assortis de mentions selon l’échelle suivante :

  • avec mention
  • avec félicitations du Jury

Le jury motive oralement sa décision.  L’élève qui a échoué définitivement peut exiger une motivation écrite.

Une semaine d’examen de rythmique solfège est fixée dans le dernier trimestre de l’année scolaire. Pendant cette semaine les cours sont suspendus. Les examens peuvent avoir lieu sur le temps scolaire en accord avec le DIP.

Une session d’examens différés est organisée la semaine suivante pour les élèves n’ayant pu assister à leur examen pour des motifs valables. Le professeur doit en être prévenu le plus rapidement possible.

En cas de résultats insuffisants, une session de rattrapage est organisée l’automne suivant.

Présence de tiers aux cours et aux leçons, article 15

Les cours et les leçons ne sont pas publics.

Les parents et les tiers peuvent cependant y assister avec l’autorisation du professeur.  Le cas échéant, il n’est possible d’entrer et de sortir qu’en début et en fin de leçon ; les portables doivent rester éteints et il est interdit de prendre des photos ou de faire des films.

Discipline, article 16

Les professeurs sont chargés de maintenir la discipline dans leurs classes.  Ils peuvent exclure de la leçon l’élève qui trouble l’ordre.  Cette mesure est prise par le doyen sur rapport préalable du professeur.

Responsabilité des parents en dehors des heures de cours, article 17

Les enfants sont sous la responsabilité de leurs parents en dehors des heures de cours.

Il est interdit de laisser des enfants sans surveillance dans le bâtiment.

Il est possible d’attendre un enfant à l’intérieur du bâtiment de la Terrassière.  Cependant, il est attendu des personnes qui sont dans les couloirs une attitude respectueuse et discrète afin de permettre le bon déroulement des activités en cours dans les salles.
Les couloirs ne sont pas des aires de jeux.
Pour les cours ayant lieu dans les écoles primaires du canton, le règlement de l’établissement fait foi.

Matériel, article 17 bis

L’élève est tenu de venir avec son matériel (partitions, instrument).  Le responsable légal doit se tenir informé du suivi et rester vigilant aux différentes informations qui seront données par le professeur à l’élève (partitions, feuilles d’informations, devoirs).

L’élève est tenu de respecter et utiliser avec soin le matériel mis à disposition par l’école (pianos, tabourets, etc).

Objets de valeur, article 18

Les vestiaires n’étant pas surveillés, il est conseillé de ne pas apporter des objets de valeur au cours de musique.

L’école décline toute responsabilité en cas de dommage ou de vol.

Collaboration avec les autres écoles de musique, article 19

Depuis 2010, l’institut Jaques-Dalcroze fait partie de la Confédération des Ecoles Genevoises de Musique, Rythmique Jaques-Dalcroze, Danse et Théâtre (CEGM), qui compte 10 écoles.  Auparavant (dès 1971), l’ijd a fait partie, avec le Conservatoire de Musique de Genève et le Conservatoire Populaire de Musique, Danse et Tjéâtre, de la fédération des écoles genevoises de musique (FEGM).  Durant 40 années de collaboration, les 3 écoles ont coordonné un grand nombre d’activités communes et ont cherché à harmoniser leurs pratiques pour garantir le libre passage d’une école à l’autre en ce qui concerne notamment :

  • La formation musicale fondée sur des programmes et des examens communs
  • La formation instrumentale aux exigences identiques
  • La répartition des centres d’enseignement dans les quartiers de la ville et les communes du canton

Chaque école a toutefois maintenu sa spécificité et son originalité propres en accord avec sa tradition et sa vocation.

Passeport musique, article 20

Le passeport musique témoigne du parcours de l’élève et renseigne sur toutes ses activités musicales ( y compris les activités extérieures aux 3 écoles).  Ce document appartient à l’élève, il est consultable pour tous et est à la charge du professeur d’instrument (qui est responsable de l’apporter aux examens, de le remplir et de le tenir à jour).  Les cours d’instrument pris en privés ne sont pas inscrits dans le passeport musique.

Protection des données, article 21

L’institution ne peut donner des renseignements personnels concernant un élève mineur qu’à ses parents, à son tuteur, à son représentant légal et à son professeur.  Toute autre communication de renseignements est traitée par la Direction conformément à la loi fédérale sur la protection des données (LPD du 29 juin 1992).

Compétences particulières de la direction, article 23

La Direction peut, pour tenir équitablement compte de circonstances particulières, déroger aux dispositions du présent règlement, après avoir consulté le professeur concerné.  En cas d’urgence, elle statue seule et informe le professeur concerné de sa décision dans les meilleurs délais.

Pouvoir disciplinaire, article 24

La direction a le pouvoir d’avertir oralement l’élève qui a enfreint ses obligations.

En cas de récidive, elle peut écrire aux parents de l’élève.
Elle peut prononcer son exclusion lors d’infractions graves ou réitérées; la mesure est communiquée par écrit à l’intéressé ou à ses représentants légaux.

Décisions, article 25

Les décisions prises par la direction ou par un jury d’examen en vertu du présent règlement sont définitives et ne peuvent pas faire l’objet d’un recours.

Règlement ijd, version 2017.